histoires coquines 3 piments

Fringuant

IMG_8653

Il arrivait fringuant, plein de désir dans les yeux et dans son pantalon… Nous avions échangé des sextos où j’ai clairement exprimé mon désir de sodomie.

Tu parles, peu d’hommes rebrousseraient chemin !

Ce n’est pas pour l’attirer mais parce que j’aime vraiment qu’il me possède aussi par cette porte pleine de tabous. Mes orgasmes sont délicieux, même si les premiers temps, c’est douloureux. Donc j’en reviens à mes moutons, bon là, c’est plutôt à un loup arrivant dans la bergerie. Il ne montre pas les dents car il est civilisé.

Bien sûr, j’ai sorti le grand jeu : bas, talons, maquillage… Pas de culotte, il me préfère disponible. Ma plus grande envie, est de lui retirer lentement sa chemise, puis sa ceinture. Quel plaisir d’apercevoir cet organe tendu pour moi… Et je me mets à ses pieds pour le déguster en le regardant dans les yeux. Je sens qu’il aime mais veut plus vite, plus profond… Et moi je lèche, titille son prépuce mais lentement

J’adore quand brutalement il me prend la tête pour aller plus loin avec son rythme. En deux temps, trois mouvements, je me retrouve en levrette… L’entendre soupirer quand il me pénètre par ma petite porte qui s’ouvre par la magie du désir, quel plaisir !

Je ne vous raconte pas la suite… Je vous en garde pour la prochaine fois…

La faim, l’attirance envoûtante… tout est une question de dosage.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s